Livre : Dictionnaire français de l’erreur médicamenteuse

Soyons précis dans nos écrits

L’iatrogénie médicamenteuse est un problème de santé publique. Mais de quoi parle-t-on ? Est-ce de l’effet indésirable d’un médicament ? Est-ce d’un effet indésirable provoqué par une erreur médicamenteuse ?

Au plan méthodologique, la démarche scientifique consiste à rechercher l’imputabilité d’un effet indésirable, à analyser les risques et les points de fragilité d’une chaîne de processus. Avant de conduire une analyse de risque, il est nécessaire de s’assurer de la définition des termes employés afin d’éviter les confusions, amalgames et de comparer ce qui n’est pas comparable.

Ce dictionnaire devrait faire autorité car il a été réalisé avec une méthodologie incontestable et tient compte à la fois des acquis anglo-saxons et de l’expérience concrète de l’erreur médicamenteuse. L’erreur médicamenteuse est un fait, une situation, un écart à un standard de pratique. Elle est susceptible de provoquer un dommage ou évènement indésirable chez le patient. Une étude a estimé entre 50 000 et 80 000 le nombre annuel d’évènements indésirables survenant pendant l’hospitalisation. Sur les 11,5 millions d’hospitalisation en 2003, 1,5 % auraient pour cause des effets indésirables graves liés aux médicaments. Ceux survenant durant l’hospitalisation s’élèveraient à 1,4 pour 1 000 journées (sur un total de 134,7 millions de journées d’hospitalisation). Chaque terme du dictionnaire comporte son équivalent anglo-saxon et ses éventuels synonymes.

Cette première édition a vocation à être enrichie par les contributions qui seront colligées par la SFPC et le réseau épidémiologique de l’erreur médicamenteuse.

Ce petit dictionnaire est vraiment d’un grand intérêt. Loin d’être réservé aux spécialistes il sera utile aux cliniciens. Par ailleurs, les traductions anglaises permettront aux anglicistes de niveau moyen d’éviter les contresens dans leurs lectures scientifiques. De surcroît, on trouve des annexes intelligentes avec des schémas pédagogiques sur le risque médicamenteux ou sur le circuit du médicament. Enfin, avantage non négligeable, cet ouvrage est gratuit, disponible sur le site Internet ou dans sa version papier au près du secrétariat de la SFPC [1]

Etienne SCHMITT (coordonnateur)
janvier 2006 – 66 pages – gratuit
Sous l’égide de la Société Française de Pharmacie Clinique
www.adiph.org/sfpc

[1] – Secrétariat SFPC, pharmacie du Groupe Hospitalier Sud, avenue de Magellan, 33604 Pessac (enveloppe timbrée à 4,80 pour un exemplaire et 5 euros pour deux exemplaires.