2019 03 08 : Journée internationale des droits des femmes

C’est la Journée internationale des droits des femmes…

Alors abandonnez vos préjugés, messieurs les machos manchots sots :

Nos mères déjà savaient faire des selfies mieux que les gamines d’aujourd’hui :

Nos mères déjà savaient conduire mieux que les addicts du volant qui râlent contre le 80 km / heure :

Il y en a un qui a pris de l’avance :

1er acte : Agence France Presse : « Gilets jaunes : l’ONU réclame une enquête sur l’usage excessif de la force »

2e acte : Réaction : « A lire le titre, on croirait que c’est le Conseil de sécurité de l’ONU qui réclame une enquête… Renseignement pris, c’est une sous-secrétaire désœuvrée qui s’est exprimée un jour où elle s’ennuyait »

La « sous-secrétaire désœuvrée » c’est la Chilienne Michelle Bachelet, torturée sous la dictature Pinochet.

De 2010 à 2013, elle fut secrétaire générale adjointe de l’ONU pour l’égalité des sexes, puis présidente du Chili de 2014 à 2018…

.

Le distingué auteur du propos méprisant-méprisable, c’est le « journaliste »  Jean-Michel Aphatie.

Il a donc pris de l’avance pour prouver que la Journée internationale des droits des femmes a encore du boulot dans notre pays lui-même…

Attention, je n’ai pas dit gros c… même si je le pense…

Nos mères déjà avaient lu La Fontaine et sa fable La raison de la femme est toujours la meilleure :

Nos mères déjà savaient nous apprendre à briller en société : moi quand j’étais jeune et gros j’ai obtenu 19 / 20 à l’épreuve de danse, option tango :

 

Quand j’étais jeune, les femmes déjà savaient apprécier les hommes de belle prestance : Lino, Jacques, Charles, Charlot, Aldo et moi-même :

 

Quand j’étais jeune, les femmes déjà n’étaient pas dupes et savaient jauger les hommes pour ce qu’ils valaient réellement :

 

Je voudrais conclure mon propos avec deux femmes qui sont absolument exemplaires :

Puisque je vis à Saint-Denis 9-3 et que j’aime la musique, comment ne pas vous parler d’une pianiste que j’eus l’honneur et le bonheur de découvrir en 2009, pour son premier concert en France peut-être, et au Festival de Saint-Denis justement : Khatia Buniatishvili. Je la tins immédiatement, à mon modeste avis, pour la plus grande interprète de sa génération.

Khatia a fait son chemin et sa célébrité depuis. Voici qu’elle propose un nouveau CD, dédié à Schubert, qui sera en vente dans une semaine exactement, le 15 mars… Précipitez-vous !

 

Puisque je vis à Saint-Denis 9-3, comment pouvais-je ne pas citer Mme la Docteure Ghada Hatem (dont j’ai parlé plusieurs fois quand j’animais un magazine de santé) : après des années d’efforts, elle a créé en 2016 La Maison des Femmes qui apporte à nos concitoyennes trois appuis précieux : planning familial – conseil et écoute en contraception et IVG ; violences faites aux femmes ; soins pour les femmes excisées.

Et voici qu’elle vient de parrainer Les Résilientes, collectif de femmes pour « Dénoncer et combattre les injustices, les conservatismes et les systèmes patriarcaux qui oppressent les femmes, ici ou ailleurs ».

8 mars 2019