2017 08 25 : Les filles d’Avril – film

Valeria (Ana Valeria Becerril) vit avec sa sœur Clara (Joanna Larequi) et son copain Mateo (Enrique Arrizon) dont elle tombe enceinte, à seulement 17 ans. Ils décident de garder l’enfant.

Mais dépassée par ses responsabilités, Valeria demande l’aide de sa mère Avril (Emma Suárez).

Laquelle, perversement manipulatrice et destructrice, prend les commandes du foyer, remplace progressivement sa fille dans son quotidien… et bien davantage.

Il paraît que le réalisateur mexicain Michel Franco est spécialiste des situations scabreuses, névrotiques, anxiogènes. N’ayant pas vu ses premiers films, je m’attendais donc au pire.

Pourtant ce film est prenant, en tout cas dérangeant et, au-delà du malaise fortement ressenti, donne à réfléchir.

D’abord par le talent des interprètes, fortement dirigés. Notamment Valeria et Avril.

Ensuite par une esthétique sans concession, qui sans doute déplaira aux cinéphiles préférant les images douces et paisibles.

Enfin, par la philosophie du réalisateur qui, là où tellement de gens se scandaliseraient, éructeraient, condamneraient, ne juge pas.

Ne juge pas mais nous montre avec délicatesse malgré la dureté des images la complexité des situations et les motivations terriblement conflictuelles des trois femmes (car Mateo est quasiment inexistant).

25 août 2017

Laisser un commentaire