Cavalière, 4 février 2015

Ô mer, tu me perdras en tes furies
De renaissance et de fécondité…
Tu voileras sous ta beauté
Toute ma cendre et tout mon deuil…

Émile Verhaeren

2015 02 04 Var Cavalière 1213

2015 02 04 Var Cavalière 1216

2015 02 04 Var Cavalière 1254