Livre : L’éthique du « care »

Emancipation réelle ?

Quand Carol Gilligan a énoncé dans Une voix différente (1982) l’idée que les femmes ont une autre manière de penser la morale que les hommes, elle ne s’est pas contentée d’élargir la division des sexes à la morale. Elle a mis en avant un concept largement occulté et laissé à l’état de friche, le care.

En portant l’attention sur ce prendre soin, ce souci des autres, l’éthique du care ambitionne de poser la question du lien social différemment : elle met au cœur de nos relations sociales la vulnérabilité, la dépendance et l’interdépendance. Elle prétend rendre ainsi audible la voix des fragiles et mettre en garde contre les dérives conjointement marchandes et bureaucratiques de nos sociétés néolibérales.

Cet ouvrage propose une synthèse des recherches autour de la notion de care et veut montrer en quoi cette philosophie sociale constitue aujourd’hui un véritable projet de société. On y croit ou on n’y croit pas : pour nous, c’est non…

Fabienne Brugère est professeur à l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, présidente du conseil de développement durable auprès de la communauté urbaine de Bordeaux, Elle dirige avec Anne Sauvagnargues la collection Lignes d’art aux PUF. Elle est notamment l’auteur de Le sexe de la sollicitude (Seuil, 2008).

Fabienne Brugère
juin 2011 – 126 pages – 9 €
Collection Que sais-je ?
PUF
6 avenue Reille
75014 PARIS
www.quesais-je.com