Livre : Il faut sauver les malades !

Il sait de quoi il parle !

Opérations inutiles, médecine à plusieurs vitesses, coûts prohibitifs et paradoxaux d’une gestion purement comptable, chirurgiens mieux formés à la peur du juge qu’à celle de mal faire : le système de santé français explose. À l’origine de cette situation, une administration obsédée par la prévention et le « risque zéro », qui ne connaît plus qu’une variable d’ajustement : les effectifs du personnel. Résultat : l’accumulation de règles inutiles et l’instrumentalisation de la peur. Un système pervers où les erreurs médicales servent surtout à justifier la hausse… des primes d’assurance !

Dans un tel contexte, le pouvoir des médecins devient de plus en plus symbolique et les malades de plus en plus agressifs. Si nous ne faisons rien, nous hériterons d’un système proche du système américain, inique et corporatiste, où la seule loi est celle du marché, où être malade est un luxe. Ce système même que le président Obama a tenté de réformer dans la douleur et a minima.

À la fois stimulant et inquiétant, le témoignage de Laurent Sedel, ancien chef du service de chirurgie orthopédique et traumatologique de l’hôpital Lariboisière, qui a dirigé pendant vingt ans une équipe au CNRS, illustre la complexité de notre système de santé.

Laurent Sedel
mai 2011 – 218 pages – 16 €
Albin Michel
22 rue Huyghens
75014 PARIS
www.albin-michel.fr