Livre : Analyse des pratiques d’assistance médicale à la procréation – Les phénomènes de stérilité au regard d’une infécondité de l’imaginaire

A lire alors que la révision de la loi bioéthique s’enlise

Cet essai sur les causes sociologiques de l’infertilité est un appel au réveil des consciences pour puiser aux sources de notre fertilité. A travers une analyse de notre contexte industriel et scientifique appuyée sur le recueil de la parole de patients en protocole d’AMP, ce travail met en évidence la façon dont le discours scientifique, par la maîtrise du vivant, de la sexualité et du temps, s’accapare la reproduction humaine en faisant transiter par le champ médical les moyens de la conception d’un enfant comme ceux de la contraception : il rabat la dimension symbolique de la sexualité sur un code de fécondation artificielle. Ainsi, les phénomènes de stérilités se développent-ils à partir d’une infécondité de l’imaginaire.

Si nous parlons enfin d’urgence écologique, il en va de même de l’urgence humaine sur le plan économique, médical, éthique et ontologique. De la prise de conscience au retour à la poésie et à l’éthique de la non-saisie pour la reconnaissance de l’Autre, une autre voie est possible si nous nous réapproprions les modes de penser, de produire et de nous reproduire.

Lina Fermon est diplômée en sociologie de l’Université Paris-Ouest Nanterre et de l’EHESS. Elle a mené une enquête de terrain auprès de couples venant consulter pour concevoir un enfant et travaille sur les enjeux et conséquences des pratiques d’AMP, corrélées à nos pratiques sociales et économiques.

Lina Fermon
février 2011 – 130 pages – 13 €
Collection Psychologiques
L’Harmattan
5-7 rue de l’Ecole polytechnique
75005 PARIS
www.librairieharmattan.com