Livre : Les handicaps invisibles – Comment les identifier, les combattre et les surmonter

Déplaisant

Ce livre est l’exemple assez quelconque de ce que peut produire l’édition lorsqu’elle cherche à tirer profit de l’engouement récent du grand public pour les questions de santé. L’auteur énumère avec complaisance toutes les pathologies « tendance », qu’elles soient réellement subies ou subjectivement ressenties. En vrac il sort de son sac à banalités : migraine, troubles de la mémoire, MICI, TOC, lombalgie, TC, dysphonie spasmodique, fibromyalgie, narcolespsie, phobie, SEC, épilepsie, vieillissement… Rien ici n’est approfondi ; le propos est digne de ces revues qu’on feuillette chez le coiffeur ; la démarche scientifique en est absente. Mais ce simplisme est sans doute voulu pour ne pas entraver la lecture par le « grand public » tel qu’il est imaginé, car la démagogie affleure ; d’ailleurs en exergue « ce livre est dédié à toutes les personnes qui souffrent de quelque chose, c’est-à-dire vous ». Difficile en effet de viser plus large et d’être plus obligeant pour les hypocondriaques… En prime, bien entendu, des « astuces » pour obtenir que ces recours au système de soins soient dûment remboursés, pardi !

L’auteur est-il psychiatre ou neurologue ? Nous saurons simplement qu’il est « spécialiste de l’exploration du système nerveux ». Pour conclure avec élégance en tout cas, il suggère au lecteur d’adopter la maxime de Baltasar Graciàn : « Fuyez la fréquentation des gens tristes et malheureux ». Sympathique conseil ! Si tous le suivent, ce sera évidemment le plus sûr moyen… de vouer à l’isolement et à la quarantaine sociale les personnes vraiment dépressives et mal portantes…

Dr Henri Rubinstein
mai 2008 – 372 pages – 19,90 €
Editions du Seuil
27 rue Jacob
75006 PARIS
www.seuil.com