Livre : Les uns avec les autres – Quand l’individualisme crée du lien

A point nommé.

Depuis quelques années, on commençait à nous bassiner avec un discours néo-conformiste résolument moralisateur. La « crise » protéiforme qu’on nous montre sous toutes ses vilaines coutures ‑ au besoin en tirant un peu là où la trame est usée, histoire d’apitoyer le spectateur ‑ résulterait d’un péché originel : l’envahissement proliférant de l’individualisme et de son cortège d’égoïsmes. Les morts de la canicule ? Les victimes de l’hécatombe routière ? Le délitement de nos banlieues ? La grosse fatigue de l’école ? Le burn-out hospitalier ? Les agitations de voiles, foulards, insignes et barbiches ? Ne cherchons pas à en analyser un par un les mécanismes complexes et de surcroît peu spectaculaires : battons notre coulpe sur la poitrine de nos semblables, c’est tellement plus facile ! Moyennant quoi l’individualisme honteux va se réfugier obliquement dans tel ou tel communautarisme.

F. de Singly n’en est certes pas à son premier ouvrage de sociologie mais celui-ci tombe à point pour dissiper de telles fadaises. Au terme d’une analyse rigoureuse, qui réclame parfois une grande attention de lecture mais toujours clairement exposée, qui se tient à distance tant des effets de style que des lieux communs et jamais ne tombe dans la facilité de moquer le nouveau stéréotype des angoisses, il nous démontre que nous disposons d’une lumière intérieure inépuisable, qui guide nos pas. Qu’après la première période de l’émancipation, celle que nous vivons est le temps de la différenciation personnelle et qu’il n’y a pas rupture entre les deux. Que la pierre angulaire : le consentement libre et éclairé n’a de sens que s’il émane d’individus émancipés. Que le libéralisme économique, au motif de libérer l’individu, crée en fait de la dépendance et du communautarisme. Que la réalisation de soi exige un cadre social et économique élaboré ensemble en politique. Et la dernière phrase de l’ouvrage est superbe : « Narcisse ne peut donc pas se réaliser s’il vit comme Robinson. »

par François de SINGLY
Collection Individu et Société
Editions Armand Colin
21, rue du Montparnasse
75283 PARIS CEDEX 06
septembre 2003, 263 pages