2014 04 02 : Renouveler la pensée politique, est-ce possible ? (Le Débat n° 178, Philippe Cohen)

L’effervescence factice d’une pauvre campagne électorale municipale, le cataclysme dans un verre d’eau provoqué par l’effondrement des suffrages en faveur des socialistes, la chute consécutive de nombre de notables socialistes locaux, l’éphémère agitation médiatique qui cherche à lire dans le marc de café d’une brève allocution présidentielle et d’un changement de ministère…

Mais les idées dans tout cela ? Cherchez, cherchez bien… vous ne trouverez aucun signe avant-coureur d’un prochain renouvellement : les divers courants socialistes et u-m-pistes nous ont habitué à leur mort cérébrale ; les centristes ont une pensée tout entièrement occupée à trouver avec qui s’unir pour survivre un peu ; et le FN n’a que l’éructation pour doctrine…

philippe-cohen-causeur1Alors les intellectuels ? Vous aurez noté avec accablement qu’ayant renoncé à proposer des idéologies (oh le vilain mot !), des visions (leur horizon étant tout entier obscurci par le déclin et la mondialisation, ces horreurs réelles ou fantasmées), il y a belle lurette qu’ils ont remplacé la réflexion politique par la posture morale… Mais pas tous. Non pas tous. Je pourrais citer quelques belles exceptions à cette étrange défaite des élites qui ferait rugir Marc Bloch s’il revenait parmi nous.

Non, pas tous. Puisque je viens de citer un penseur disparu il y a 70 ans, je voudrais évoquer aussi un grand journaliste mort il y a cinq mois et qui mérite d’être relu : Philippe Cohen.

Le Débat 178Par exemple, lisez son dernier article, paru dans la toujours remarquable revue Le Débat, numéro 178, janvier-février 2014 : Pensée unique, fracture sociale, populisme : comment la politique vampirise les idées nouvelles.

De quoi vous faire traverser la période actuelle avec quelques bonnes idées pour renouveler votre réflexion…

2 avril 2014